Le président bolivien fait l’éloge de la nationalisation du secteur de l’énergie


evo-moralesLe président bolivien Evo Morales a salué mercredi la décision de son gouvernement de nationaliser le secteur de l’énergie, qu’il a qualifié de principal moteur du développement économique et social de la Bolivie.

Lors d’une cérémonie officielle à Padcaya, dans le département de Tarija, sud de Bolivie, M. Morales a déclaré que le processus de nationalisation de la production de pétrole et de gaz, qui a commencé en mai 2006, a financé des travaux publics à travers le pays ainsi que le programme de développement du gouvernement.

« Je n’ai pas commis une erreur en nationalisant les hydrocarbures, cela a changé l’histoire de la Bolivie. A Tarija, cela a amélioré l’économie », a souligné M. Morales.

En 2006, M. Morales a enclenché la nationalisation du secteur en ordonnant l’occupation des gisements de pétrole sous le contrôle des sociétés transnationales.

Le gouvernement a mis fin au processus de nationalisation en février 2013 lorsqu’il a exproprié la filiale espagnole Sabsa, qui gérait les trois plus grands aéroports du pays, accusant les propriétaires de n’avoir pas investi suffisamment dans les installations.

Grâce au programme de nationalisation de M. Morales, la Bolivie a gagné la somme record de 22,34 milliards de dollars en ventes de pétrole entre 2006 et 2013, selon la compagnie pétrolière publique YPFB.

En 2013, la Bolivie a gagné 5,59 milliards de dollars dans le secteur pétrolier et 11,4 millions de dollars avec ses brevets.

Source : http://french.cri.cn/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s