Les Africains aiment les États-Unis, révèle une enquête (américaine)


usofafrica1Le monde, mais surtout l’Afrique, conserve en 2014 une image positive des États-Unis, selon l’enquête annuelle de l’institut de recherche américain, le Pew Research Center.

Révélations d’espionnage, opposition à l’usage de drones, controverses autour de son action ou de son inaction militaire au Moyen-Orient, la réputation des États-Unis n’est a priori pas sortie indemne de cette année 2014. Et pourtant, la puissance américaine conserve une image positive dans de nombreuses régions du monde et plus particulièrement en Afrique, c’est en tout cas ce qu’affirme l’enquête mondiale 2014 publiée lundi 14 juillet par le centre américain Pew Research Center.

L’Afrique toujours séduite

L’Afrique est la région qui abrite le pourcentage le plus élevé d’opinions positives à l’égard des États-Unis. La moyenne globale est de 65% d’avis favorables, tandis qu’elle grimpe à 74% pour les sept pays africains interrogés. Le taux le plus faible (30%) est atteint au Moyen-Orient.

« Les Africains expriment une vision particulièrement positive de l’Amérique. Dans les sept pays interrogés, de fortes majorités soutiennent les États-Unis », indique le rapport. Ainsi 80% des Kenyans sondés, 77% des Ghanéens, 75% des Tanzaniens et 74% des Sénégalais ont une opinion favorable des États-Unis. Des pourcentages qui sont néanmoins en baisse par rapport à l’année 2013.

Le Moyen-Orient défiant

Excepté en Israël (où 84% de la population soutient la puissance américaine), les avis négatifs sont la norme dans les pays du Moyen-Orient interrogés. Il s’agit de l’ »unique région où l’Anti-Américanisme est à la fois profond et généralisé », précise le Pew Center.

Seulement 10% des Égyptiens, 12% des Jordaniens, 19% des Turcs et 30% des Palestiniens ont une vision positive du pays Nord-américain. Le score est moins dramatique au Liban (41%) ainsi qu’en Tunisie (42%), seul pays sondé au Maghreb.

L’étude révèle également des différences de point de vue au sein même des pays, selon l’âge, l’ethnie et la religion des personnes interrogées. Un gap générationnel existe donc entre les jeunes, globalement plus favorables aux États-Unis, et leurs ainés.

Dans des pays comme le Liban, de grandes divergences sont observées entre d’un côté les musulmans sunnites (55% d’avis positifs) et les chrétiens (53%), et de l’autre les musulmans chiites (10%).

soruce: http://www.jeuneafrique.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s