La toiture de l’église Saint Paul de Grand Yoff emportée


psp_01La toiture de l’église Saint Paul de Grand-Yoff emportée, des fils électriques coupés, plongeant dans le noir un pâté de maisons, la cour de la Maison de Dieu de Grand-Yoff sous les eaux. 

C’était chaud hier pour les fidèles catholiques qui écoutaient religieusement la messe de dix-huit (18) heures. 

La pluie diluvienne qui s’est abattue sur la capitale ne les a pas épargnés. 

Dans une église en plein chantier d’agrandissement, les dégâts ne pouvaient être que colossaux.

Pelles, seaux, pots à la main, pantalons retroussés, les jeunes sur place, rivalisaient d’ardeur pour sauver ce qui pouvait l’être encore. Ce n’était pas facile puisque la pluie recommençait de plus belle. Mais cela n’a pas découragé les jeunes déterminés à en finir avant de vider les lieux.

Un fidèle interrogé sur la situation confie : « Ce n’est pas la pluie qui va nous empêcher de suivre la messe. Même si nous étions mouillés comme des poules, nous n’aurions pas abandonné le prêtre sous prétexte que la pluie est forte. Non, pour rien au monde. Jésus a arrêté l’orage en pleine mer lorsque ses disciples avaient peur d’un éventuel naufrage, nous n’allons pas abandonner une messe, sachant qu’il est notre secours en toutes circonstances », dit-il, l’air confiant en Dieu.

source: http://www.seneweb.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s