Le nouveau patron de Mozilla rattrapé par son opposition au mariage homosexuel


mozillaA peine arrivé et déjà contesté. Brendan Eich, le nouveau patron de Mozilla, n’aura pas célébré bien longtemps sa promotion. Jeudi 27 mars, plusieurs salariés de l’organisation, développant le navigateur Internet Firefox, ont publiquement réclamé son départ. Tout est parti de deux premiers messages postés sur Twitter par Chris McAvoy, un ingénieur de la société.

I love @mozilla but I’m disappointed this week. @mozillastands for openness and empowerment, but is acting in the opposite way.

— Chris McAvoy (@chmcavoy) 27 Mars 2014

I’m an employee of @mozilla and I’m asking@brendaneich to step down as CEO.

— Chris McAvoy (@chmcavoy) 27 Mars 2014

« J’aime Mozilla mais j’ai été déçu cette semaine. Mozilla supporte l’ouverture et le pouvoir d’agir mais il agit dans le sens opposé. Je suis un employé de Mozilla et je demande à Brendan Eich de démissionner de son poste de directeur général ». Dans la foulée, d’autres employés de la société ont repris cet appel.

Tous les salariés ne partagent pas cet avis. Sur son blog, Christie Koehler, qui est homosexuelle, assure n’avoir jamais constaté de comportements discriminatoires de la part de M. Eich.

PROPOSITION 8

Qu’est-il reproché à M. Eich, inventeur du langage Javascript, co-fondateur puis directeur de la technologie de Mozilla ? Officialisée en début de semaine, sa nomination avait été plutôt bien accueillie. C’est une vieille histoire qui a rattrapé le dirigeant: en 2008, il a effectué un don de 1.000 dollars pour soutenir la Proposition 8, un référendum sur l’interdiction du mariage homosexuel en Californie. Approuvée en novembre 2008, son application a été suspendue par la justice l’an passé.

Cette contribution avait déjà suscité une polémique au moment de sa révélation en 2012. « Je suis accusé d’être une personne intolérante et haineuse, uniquement à cause de cette donation. Cela est faux et injuste, expliquait à l’époque M. Eich sur son blog. Je défie quiconque de citer un incident lors duquel j’ai fait preuve de haine ou traité une personne de manière irrespectueuse en raison de son appartenance à un groupe ou de son identité ».

Au lendemain de sa nomination, M. Eich s’était de nouveau défendu sur son blog. « Je sais qu’il existe des inquiétudes sur mon engagement à favoriser l’égalité et à accueillir la communauté LGBT au sein de Mozilla. J’espère apaiser ces craintes en prenant un certain nombre d’engagements ».

GAY PRIDE

Dans la Silicon Valley majoritairement démocrate et progressiste, ce genre de position n’est guère appréciée. A San Francisco, bastion du mouvement gay aux Etats-Unis, la Proposition 8 n’a recueilli que 25% des suffrages. En 2008, de nombreux dirigeants de société high-tech s’étaient publiquement opposés à cette mesure.

Les entreprises de la région soutiennent au contraire les droits et le mariage des couples homosexuels. Google, Facebook (dont Mark Zuckerberg l’an passé) et de nombreuses start-up défilent ainsi lors de la Gay Pride de San Francisco. Avant même la reprise des mariages homosexuels en Californie, la grande majorité des sociétés technologiques offraient déjà les mêmes avantages à tous les couples. Cela était d’ailleurs le cas chez Mozilla.

MAJ – Trois membres du conseil d’administration de Mozilla ont quitté leur fonction suite à cette nomination.

Source: Le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s