Ebola : des caravanes de sensibilisation en cours dans plusieurs régions (ministère)


ebola 1Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a entrepris des caravanes de sensibilisation dans les régions situés au centre et au sud-est du pays, dans le cadre des activités de sensibilisation et de prévention de la fièvre hémorragique Ebola.

Ces caravanes ont débuté lundi et se poursuivront jusqu’à dimanche dans les régions de Kédougou, Tambacounda, Kolda, Ziguinchor, Sédhiou, Kaolack et Diourbel, indique le Service national de l’éducation et de l’information pour la santé (SNEIPS) dans un communiqué.

Cette initiative est conduite sous l’égide de ce démembrement du ministère de la santé et de l’Action sociale, a-t-on appris de ce communiqué faisant état d’un renforcement des activités de sensibilisation et de prévention.

« La fièvre hémorragique à virus EBOLA continue de se répandre en Afrique de l’Ouest, suscitant un renforcement des activités de sensibilisation et de prévention. Face à cette menace sans cesse grandissante, le Sénégal continue de renforcer son dispositif de surveillance et de sensibilisation », rapporte le même communiqué.

Il affirme toutefois qu’à ce jour, « aucun cas suspect » de fièvre Ebola n’a été enregistré sur le territoire sénégalais, alors que cette maladie continue de progresser en Afrique de l’Ouest, après la Guinée, la Sierra Léone et le Libéria.

« A travers cette démarche de proximité renouvelée, le ministère de la Santé et de l’Action sociale entend sensibiliser l’ensemble de la population sur l’importance du respect des mesures de prévention », parmi lesquelles, le fait de se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon, indique la même source.

Il est également recommandé d’éviter de manipuler ou de manger la viande d’animaux sauvages malades ou retrouvés morts.

Le ministère conseille par ailleurs de bien cuire la viande avant de la consommer, d’éviter tout contact avec des personnes malades ou décédées de la maladie Ebola. La même attitude doit être de mise avec les sécrétions (sang, salive, vomissures) des personnes malades ou décédées de la maladie Ebola.

Le ministère de tutelle rappelle en outre que devant la découverte de toute personne présentant de la fièvre accompagnée de saignements, « il faut informer la structure de Santé la plus proche ou appeler le 15 15 ».

La fièvre hémorragique Ebola a fait plus de 887 morts dans plusieurs pays de l’Afrique occidentale depuis l’apparition des premiers cas en Guinée en février dernier.

Après la Guinée Conakry, les cas se multiplient désormais en Sierra Leone, au Liberia et même au Nigeria où deux cas viennent d’être confirmés.

source: http://www.aps.sn/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s