Interview avec coach Alpha Sylla président d’Alphabet Foot


Alpha Sylla HlmGrandYoffPrésentation du coach alpha ?

Après avoir fait mon diplôme de coach du premier degré, j’ai pensé à aller ailleurs rencontrer d’autres cieux pour parfaire ce que je voulais faire. C’est ainsi que je suis allé en France par mes propres moyens en étant inspecteur pour passer mon diplôme de second degré. J’ai été formé à claire fontaine par Gérard Houiller, Aimé Jacquet et autres le noyau dur de l’équipe de France de la génération 98. J’ai entraîné certaines équipes du championnat sénégalais en les aidant à atteindre leurs objectifs. Cependant je suis beaucoup plus intéressé par le football juvénile en ayant formé pas de de jeunes joueurs qui sont à l’étranger et dans notre pays et qui ont fait le bonheur des équipes de jeunes de l’équipe nationale.

Coach ce weekend (hier) vous avez été honoré devant beaucoup de gens pour tout le bien que vous avez apporté au football pouvez-vous revenir sur cet événement?

Le sport en tant que facteur d’éducation est un moyen de promotion des valeurs sociales, de socialisation et d’insertion des jeunes à travers les activités et métier du sport, ce sont tous ces aspects qui sont ressortis de cette journée saargaal Alpha. C’était un défi que nous nous étions fixés avec un ami intime du nom de Youssou TOURE aujourd’hui rappelé à Dieu. On avait en perspective de prendre en charge, dans sa profondeur le foot juvénile. Les gens ont tendance à parler de petites catégories mais moi je parlerais plutôt de football juvénile.

C’est cette vision que nous avons voulu matérialiser au niveau de l’école Alphabet foot et quand hier des jeunes que nous avons formés à travers cette vision, cette perspective sur le plan technique, sur le plan humain, sur le plan du développement et de la promotion des valeurs citoyennes en eux se retrouvent et pensent nous rendre hommage à travers la cérémonie d’hier, on se dit donc qu’on a accompli en partie notre mission. cela veut dire que derrière nous avons formé des hommes réfléchis à travers les différentes filières dans le cadre de l’insertion socio-professionnelle. En effet cette mission ne se résumait pas seulement à faire d’eux de futurs des pro du foot mais aussi des hommes capables de réussir dans d’autres domaines. A coté de ceux qui sont plus médiatisés que sont les footballeurs pro, il y a des ingénieurs, des professeurs à la fac ainsi que d’autres bonnes volontés qui ont même pris en charge l’électrification de ma maison gratuitement.

D’où vient l’initiative du saargaal (Honorer)?

L’initiative vient de mes anciens joueurs qui se sont concertés pour m’honorer. Au début ils m’ont saisi pour me demander mon avis mais je suis resté prés de 15 jours sans réagir parce que c’était un peu génant de dire à la personne saargaalènemeu (honorez-moi). Ensuite ils ont commencé à en parler entre eux à travers les réseaux sociaux et c’est là que Souleymane SOW a posté un message disant qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire. C’est dans ce sens que je leur ai répondu du “courage…” en attendant que le jour-j n’arrive. Et là,il s’en est suivi ce qui s’est passé. C’est eux (ses anciens joueurs) qui ont tout organisé entre eux avec leur propres moyens.

Coach à l’issue de ce saargaal quel est le sentiment qui vous anime?

C’est un sentiment de fierté qui m’anime.C’est le fruit d’un travail de longue allène parce qu’on est toujours content d’être reconnu aprés un travail bien fait et, venant des anciens pensionnaires du centre, c’est vraiment touchant. Ce n’était pas évident au début car on travaillait dans des conditions difficiles et aussi certains parents étaient réticents à l’idée de me confier leurs enfants.

J’en profite d’ailleurs pour rendre hommage aux parents pour la confiance placée en ma modeste personne parce qu’ils ne me connaissaient pas quand ils me confiaient leurs petits au moment où on parlait de pédophilie et de beaucoup d’autres choses. Alors le sentiment qui m’anime aujourd’hui ne peut être qu’un sentiment de fierté et de reconnaissance également envers les initiateurs de ce saargaal.

Quelles sont vos Perspectives ?

A court terme, c’est progresser dans le championnat junior où nous compétissons et qui est en cours. A long terme, c’est délocaliser le centre de formation dans un espace beaucoup plus grand avec des infrastructures de nouvelle génération pour être plus compétitif afin de concurrencer des centres comme DIAMBAR, GENERATION FOOT, DSC etc ..J’envisage aussi d’être actif sur le marché des transferts dans le dessein d’utiliser les fruits des transactions à la bonne marche du centre. Je pense que si tout cela venait à se réaliser plusieurs joueurs de qualité seront formés et pourquoi pas jouer les grands rôles du championnat de L1.

Quel est votre souhait ?

Je souhaite que tous mes projets soient mis sur pied par la grâce de DIEU et que ces jeunes que j’ai eu à former qui se sont bien intégrés socialement prennent la relève en fonction de leur moyen que ce soit aussi bien sur le plan financier que sur le plan matériel et même venir donner des conseils à leurs jeunes frères.

Le dernier mot coach ?

Tout d’abord je remercie les petits qui ont organisé cet événement ensuite toutes les personnes qui ont répondu à l’appel leur présence m’a vraiment honoré et enfin tout les habitants de la cité.

Une réflexion sur “Interview avec coach Alpha Sylla président d’Alphabet Foot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s