Chrétiens et musulmans de Nevers ensemble contre les tueries de Gaza


NeversLes persécutions de Mossoul. Les tueries de Gaza. « Il n’y a pas de cause plus forte qu’une autre. L’injustice doit être combattue d’où qu’elle vienne. »

Izzet Cosgun et le père Jean Baffier partagent ce jugement sur la situation au Moyen-Orient.

Le premier est musulman et enseignant dans une école catholique. Le second a été chargé par l’évêque des relations avec le monde musulman dans le département.

Une bande de hors-la-loi

Ils sont tous les deux à l’initiative d’un rassemblement, vendredi, à partir de 19 h, sur la place Carnot, à Nevers.

« Les Musulmans se sentent concernés par ce qui se passe à Gaza, mais aussi solidaires de ce que subissent les Chrétiens en Irak », affirme Izzet Cosgun. Sur le califat islamiste établi par la force des armes à Mossoul, il rappelle qu’il s’agit d’« actes de mercenaires qui ne représentent en rien notre croyance. »

Une délégation d’évêques français (Mgr Barbarin, Mgr Dubost et Mgr Gollnisch) s’est rendue, en juillet, au nord de l’Irak. « Ils sont allés porter la solidarité des Chrétiens de France », décrit le père Jean Baffier. « Ils nous ont aussi rapporté une autre vision des choses. Ce n’est pas l’Islam qui lutte contre la Chrétienté là-bas. C’est une bande de hors-la-loi qui a pris le pouvoir dans cette ville. Ne faisons pas d’amalgame. Cela ne pourrait que faire le jeu de ceux qui veulent produire des divisions en France. »

Une question de courage

« Les Chrétiens sont sur leurs terres ancestrales à Mossoul », abonde Izzet Cosgun. « Ils sont chez eux. Comme les Palestiniens sont chez eux à Gaza. Comme les Musulmans de France sont chez eux en France. »

Il revient sur les tags racistes à La Charité-sur-Loire (lire l’article ici) : « Les gens qui font cela sont des ennemis du vivre ensemble. Il faut les combattre car l’avenir, c’est le vivre ensemble. Pourquoi laisser le terrain à ceux qui ne représentent rien?? »

« Ce n’est pas ce rassemblement qui va changer les choses, mais si les responsables politiques mettent le nez à leur fenêtre, peut-être auront-ils plus de courage », énonce Izzet Cosgun. Il cite Rûmî, penseur perse du XIIIe siècle : « Si les justes avaient autant de courage que les injustes, le monde serait moins injuste. » Le père Jean Baffier opine.

Les trois mosquées de Nevers devraient se joindre au rassemblement de vendredi. Et l’évêque a incité toutes les paroisses à y participer. « D’autres personnes se sont associées au mouvement », précisent les porte-parole. « Notamment François Diot du Front de gauche. »

Une première manifestation, le 19 juillet, au même endroit, avait réuni 400 personnes.

Bertrand Yvernault

source: http://www.lejdc.fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s