Grand Yoff: La communauté casamançaise lance sa première scène de production


Il y avait de la joie hier dimanche chez le domicile du responsable de l’Apr, Moussa Sané à Grand Yoff où les femmes de la communauté casamançaise viennent de démarrer leur première scène de production de produits locaux. Les premières bouteilles de jus en base de mangues et de « mad » ont pu être faites grâce au concours financier de ce responsable politique proche de Mimi Touré.

Après avoir lancé l’idée du GIE il y a cela trois semaines pour exceller dans le développement local, la communauté casamançaise de Grand Yoff vient grâce à l’appui financier, du responsable politique, Moussa Sané, de mettre sur le marché son premier produit local. C’est hier à Grand Yoff que ces braves dames ont démarré leur première scène de production de produits locaux venant de la région naturelle de la Casamance.

Ndèye Binta Camara, l’une des responsables de la dite structure, par ailleurs cadre de l’Apr, est revenu pour expliquer l’objectif de leur engagement à tâter ce secteur.  » Nous avons lancé cette scène de production nous de la communauté casamançaise parce que nous nous sommes dit que la politique c’est bon mais une politique de développement c’est encore mieux. Nous voulons faire la politique autrement car résumer la politique dans la cadre strict va et vient aux réunions ou manifestations politiques. Cela devient monotone », a-t-elle fait savoir, rappelant c’est là que l’idée leur est venue de mettre en place ce GIE.
Mieux, dira Mme Camara, « Nous ne pouvons pas être de la Casamance où la nature nous a données d’immenses ressources fruitières notamment des mangues, des oranges, des « mad » etc et ne pas avoir des idées de développement ». A l’en croire, elles se sont dites pourquoi ne pas faire la politique autrement à cette période de mangue et de « mad ». « On a vu la fois dernière à travers la télévision des mangues qui pourrissent à Guibélor en Casamance. Cela aussi nous a encouragé et nous nous sommes dits pourquoi pas ne pas trouver des stratégies pour valoriser ces mangues. C’est ce qui a amené à démarré ce dimanche à mettre en oeuvre de notre première scène de production », ajoutera la responsable politique de l’Apr à Patte d’Oie.
D’après Mme Camara, elles ont pu démarrer cette activité grâce à leur cotisation mais surtout à l’enveloppe de 100000 F Cfa que Moussa Sané, l’adjoint coordonnateur du parti à Grand Yoff, leur ait offerte. Sans tarder, s’enthousiaste t-elle,  » nous avons acheté de petits matériels et deux machines qui nous ont permis de transformer les mangues et du mad en les mélangeant en jus riche en vitamine C et E ».

Toujours selon Mme Camara, leur entrée en matière dans la production local pour le développement cadre avec la politique prônée par le président Macky Sall relative au Plan Sénégal Emergent (Pse). Elle en a profité également pour lancer un appel aux autorités étatiques de leur appuyer pour non seulement poursuivre leur activité mais aussi pour la commercialisation du produit entièrement fait en base de fruits naturels de la Casamance.
Source:
Souleymane SANE
http://www.lateranga.info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s